Coronavirus/Pèlerinage : le gouvernement saoudien recommande aux croyants musulmans de patienter

En raison de l’incertitude autour de la durée de la pandémie de Covid-19, le gouvernement saoudien a appelé les croyants musulmans qui envisageaient d’effectuer le pèlerinage à la Mecque, de repousser leur réservation.

L’Arabie saoudite est préoccupée par la sécurité des pèlerins, a soutenu le ministre du Hajj, Mohammed Banten, avant de demander aux croyants de patienter «avant de planifier» leur voyage. 

En juillet et août prochains, environ deux millions de personnes devaient converger vers La Mecque et Médine dans le cadre de ce grand rite annuel. Dans l’Islam, les fidèles qui en ont les capacités physiques sont tenus d’accomplir le Hajj une fois dans leur vie.

Avant l’annonce de cette mise au point, les autorités saoudiennes avaient déjà décidé la suspension sine die de la Umra (petit pèlerinage) par mesure de prudence en raison de la crise sanitaire actuelle. 

La Mecque et Médine sont d’ailleurs interdites d’accès, tout comme la capitale saoudienne, Ryad. Au dernier bilan, 1.563 cas de contamination au coronavirus et 10 décès ont été recensés sur le sol saoudien.

«Dans les circonstances actuelles, dans un contexte de pandémie mondiale, nous avons demandé à Dieu de nous sauver et le royaume tient à protéger la santé des musulmans et des citoyens », a déclaré le ministre saoudien du Hajj lors d’une allocution télévisée.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*