Coronavirus : Pompeo critique Pretoria et Doha pour avoir «accepté» l’aide de médecins cubains

Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo a décrié mercredi les gouvernements sud-africain et qatari pour avoir accepté le concours de médecins cubains dans la lutte contre le Covid-19, avant d’accuser Cuba de tirer profit de la crise sanitaire. 

Depuis longtemps, Cuba exporte des services médicaux, ce qui fait partie des piliers de son économie. En outre, l’envoi des professionnels cubains de la santé partout dans le monde constitue un puissant outil diplomatique pour la Havane.

«Nous avons remarqué comment le régime de La Havane profite de la pandémie de Covid-19 pour continuer à exploiter les soignants cubains », a déclaré le secrétaire d’Etat américain lors d’un point de presse à Washington, avant de rendre hommage aux « dirigeants du Brésil, de l’Equateur, de la Bolivie et d’autres pays qui ont refusé de fermer les yeux face à ces abus pratiqués par le régime cubain».

«Les gouvernements qui acceptent des médecins cubains doivent les payer directement, sinon, quand ils payent le régime, ils aident le gouvernement cubain à tirer profit d’un trafic d’êtres humains», a prévenu  Mike Pompeo.

Pretoria dont les rapports sont au beau fixe avec l’administration américaine, a annoncé lundi l’arrivée de 217 médecins cubains en Afrique du Sud pour lui donner un coup de main dans la lutte contre la pandémie du Covid-19.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*