L’Arabie saoudite instaure des mesures d’austérité

Le ministre saoudien des Finances a annoncé lundi un triplement du taux de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) au royaume wahhabite ainsi que la suspension du versement d’une prime mensuelle aux fonctionnaires. 

Ce pays fait face aux effets combinés de la dégringolade des cours du brut et du ralentissement économique mondial suite la pandémie de Covid-19.

« La prime sur le coût de la vie va être suspendue à partir du 1er juin et la taxe sur la valeur ajoutée va être portée de 5 % à 15 % à partir du 1er juillet », a déclaré l’argentier du gouvernement saoudien, Mohamed al Djadaane, dans un communiqué relayé par l’agence de presse saoudienne.

« Ces mesures sont douloureuses mais nécessaires pour préserver la stabilité financière et économique à moyen et long terme … et pour surmonter avec le moins de dégâts possibles la crise sans précédent du coronavirus », a-t-il soutenu.

C’est depuis 2018 que les quelques 1,5 million de fonctionnaires de l’Etat saoudien touchent, chaque mois, une prime de 1.000 riyals (271 dollars), qui avait été créée à la demande du roi Salman, après l’augmentation des prix du gaz et la mise en place de la TVA en Arabie saoudite.

Cette pétromonarchie a enregistré un déficit budgétaire de 9 milliards de dollars au premier trimestre 2020, suite à la chute des prix du pétrole et au ralentissement brusque de l’économie mondiale affectée par la crise sanitaire liée au coronavirus.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*