Boeing va fournir plus de 1.000 missiles à l’Arabie saoudite

Le constructeur aéronautique Boeing a conclu mercredi deux contrats de plus de deux milliards de dollars portant sur pour la livraison au Royaume d’Arabie saoudite, d’un millier de missiles sol-air et antinavires.

D’un montant de 1,972 milliard de dollars, la première convention concerne la modernisation du missile de croisière SLAM ER de Boeing Defense et la fourniture de 650 exemplaires de ce projectile, a mentionné le Pentagone dans l’annonce quotidienne des contrats qu’il signe. Il sied de préciser que cet accord court jusqu’en décembre 2028.

Le département américain de la Défense a également révélé la signature d’un autre contrat d’environ 660 millions de dollars, portant sur la livraison d’une version récente du missile antinavires Harpoon. 

Dans ce cadre, des lots de ce projectile seront fournis non seulement à l’Arabie saoudite, mais également au Brésil, à la Corée du Sud, à l’Inde, au Japon, aux Pays-Bas, au Qatar et à la Thaïlande. Plus précisément, le royaume wahhabite a commandé plus de 400 missiles de ce type.

Grâce à ces contrats, la production du Harpoon pourra continuer jusqu’en fin 2026 et la production du SLAM ER sera redémarrée, a indiqué Boeing. A propos, la dernière livraison d’un missile de ce type par l’entreprise américaine remonte à 2008.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*