France : toujours en redressement, l’activité marque néanmoins le pas

La Banque de France a publié hier lundi sa dernière note de conjoncture qui révèle que l’activité a continué de se redresser en juillet, mais à un rythme moins soutenu que les mois précédents. Ce constat a été dressé après une enquête auprès de 8 500 chefs d’entreprise il y a quelques jours.
Pendant le mois de juillet, l’activité demeure toujours dans l’ensemble très inférieure à son niveau d’avant la crise du coronavirus. La perte de production s’est établie à -7% sur une semaine type par rapport à un mois de juillet normal. Toutefois, ce chiffre confirme la relative reprise, après les -9% enregistrés au mois de juin et surtout les -27% d’avril et les -32% de la fin mars.
Par ailleurs, certains secteurs industriels rebondissent plus vite que les services. Dans certains secteurs comme l’agroalimentaire ou la pharmacie, l’activité se rapproche de son niveau d’avant-crise tandis qu’elle reste très en-deçà de la normale dans certains secteurs comme l’hébergement-restauration, la location de matériel et la publicité. Et les perspectives du mois d’août « font ressortir une stabilité ou une légère progression de l’activité ».
Mais les experts de la Banque de France appellent à la prudence puisque leurs perspectives ont été élaborées en milieu d’été. D’après les dernières statistiques de l’Insee, l’Institut national de la statistique et des études économiques, les conséquences du Covid-19 ont entraîné un plongeon historique de 13.8% du Produit Intérieur Brut au deuxième trimestre après une chute de 5.9% au premier.
La Banque de France estime que, si le regain enregistré se poursuivait en août et septembre, la croissance pourrait rebondir de 14% au troisième trimestre, mais précise bien que cela ne suffirait pas à compenser le décrochage des mois précédents. En attendant, elle maintient sa prévision annuelle d’une chute de 10% du PIB en 2020.

A propos de Fitzpatrick Georges 1513 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*