Un convoi transport du matériel militaire américain attaqué à la frontière entre l’Irak et le Koweït

Un convoi transportant du matériel pour les troupes américaines a été la cible d’une explosion lundi non loin d’un point de passage frontalier entre l’Irak et le Koweït, ont confié à la presse trois sources sécuritaires, sans pour autant préciser l’éventuel nombre de victimes et si des militaires américains étaient présents.
De leur côté, les forces américaines ont assuré qu’aucun incident n’est survenu. Quant à l’armée koweïtienne, elle a démenti toute attaque sur le réseau social Twitter. Quoi qu’il en soit, les sources ont indiqué que des véhicules transitant par ce point de passage apportent habituellement du matériel militaire. D’ordinaire, cet équipement est déchargé avant d’entrer sur le sol irakien ou d’en sortir.
A en croire une source de sécurité, un groupe armé chiite est à l’origine de cette explosion qui visait une base militaire américaine située près du point de passage. Certains membres de l’effectif de la base ont été blessés, a assuré la même source. Mais, par la suite, ses déclarations ont été démenties par d’autres sources de sécurité, d’après lesquelles un convoi, et non une base, était visé par l’explosion.
Pour sa part, la représentation diplomatique américaine au Koweït a assuré avoir ouvert une enquête sur cet incident. Par ailleurs, Achab al Khaf a revendiqué cette attaque : ce groupe armé chiite irakien peu célèbre a rapporté avoir pu détruire le matériel militaire américain et causer d’importants dégâts au niveau du point de passage frontalier.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*