Ryad ouvre son espace aérien aux avions reliant les Emirats et Israël

Le gouvernement saoudien a annoncé mercredi l’autorisation du transit sur son espace aérien des appareils « en direction des Emirats Arabes Unis et en provenance de tous les pays ». Deux jours avant a eu lieu la première liaison commerciale directe entre Israël et les Emirats, en passant par le ciel saoudien.

L’Autorité générale de l’aviation civile a assuré que cette décision va « permettre le passage dans l’espace aérien du royaume des vols à destination et en provenance des Emirats Arabes Unis de et vers tous les pays », a rapporté l’agence officielle SPA.

Rappelons qu’il y a quelques semaines, l’Etat hébreu et les EAU ont normalisé leurs relations diplomatiques. Pas plus tard que lundi dernier, une délégation américano-israélienne est arrivée dans la capitale émiratie, Abou Dhabi, par un vol direct en provenance d’Israël. L’avion du transporteur aérien El Al était alors passé au dessus de l’Arabie saoudite, sans quoi il aurait effectué un important détour par la péninsule arabique. Pourtant, le gouvernement saoudien n’entretient aucune relation officielle avec Israël.

L’Arabie saoudite a plusieurs fois souligné l’importance d’une résolution du conflit entre l’Etat hébreu et la Palestine avant toute normalisation avec Israël. Dans cet ordre d’idées, le chef de la diplomatie saoudienne, le prince Fayçal Ben Farhane, a affirmé mercredi sur le réseau social Twitter que « les positions fermes et permanentes du royaume à l’égard de la cause palestinienne ne changeront pas avec l’autorisation du survol de son espace aérien ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*