Roi Mohammed VI: Vigilance sanitaire, relance économique et protection sociale en tête des priorités actuelles

Soutien indéfectible au secteur de la Santé, appui aux entreprises, à l’investissement, à la préservation de l’emploi et à la généralisation de la couverture sociale, sont les priorités actuelles au Maroc sur lesquelles a insisté le Roi Mohammed VI, vendredi, dans un discours adressé au Parlement à l’occasion de l’ouverture de la nouvelle année législative.

Parallèlement à la nécessité primordiale de préserver la santé et la sécurité des citoyens face au Covid-19, en faisant preuve d’une « opiniâtre vigilance et d’un engagement résolu en apportant au secteur sanitaire un soutien indéfectible », le Souverain marocain a insisté sur l’importance cruciale de la stimulation de l’activité économique et du renforcement de la protection sociale.

Le plan de relance économique repose sur le Fonds d’investissement stratégique « Fonds Mohammed VI pour l’Investissement », qui permettra de générer une valeur ajoutée représentant annuellement l’équivalent de deux points supplémentaires de PIB environ. « Il favorisera également d’importantes créations d’emplois au cours des prochaines années », a souligné le Roi Mohammed VI.

Quant à la généralisation de la couverture sociale, un «  projet national majeur», il permettra d’assurer la couverture médicale obligatoire de 22 millions de bénéficiaires additionnels.

Ce projet d’une « nature inédite » permettra aussi de généraliser les allocations familiales qui bénéficieront à près de sept millions d’enfants en âge de scolarité, au profit de trois millions de familles, d’élargir la base d’adhérents au système de retraite et de généraliser l’accès à l’indemnité pour perte d’emploi.

« Ces projets d’envergure sont de nature à enrayer les effets de la crise et à favoriser la mise en œuvre optimale du modèle de développement que nous appelons de nos vœux », a souligné le Roi Mohammed VI.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*