Le gouvernement saoudien permet la reprise des prières à la Grande Mosquée de La Mecque

Les autorités saoudiennes ont rouvert dimanche aux croyants musulmans le site saint de La Mecque, qui était clos depuis sept mois en raison de la pandémie de Covid-19. Au maximum 15 000 pèlerins par jour pourront le visiter.

« Citoyens et résidents ont effectué ce jour Salat Al-Fajr (la prière de l’aube) à la Grande mosquée alors que (les autorités) commencent à mettre en œuvre la deuxième phase de la reprise progressive de la omra » ou petit pèlerinage, a indiqué l’agence de presse officielle saoudienne SPA.

Rappelons qu’au début de ce mois, le gouvernement saoudien avait donné son feu vert à ce que 6 000 autochtones et étrangers par jour au maximum puissent effectuer ce pèlerinage, qui avait été interrompu suite à la crise sanitaire liée au coronavirus. Il est à noter que la omra peut être effectué à tout moment de l’année, à la différence du grand pèlerinage, le hajj, dont la période est précisée chaque année.

En outre, jusqu’à 40 000 fidèles pourront désormais faire leur prière à la Grande Mosquée. A partir du 1er novembre, les croyants étrangers seront acceptés. Et dès la même date, 20 000 pèlerins au maximum pourront effectuer la omra. D’après le ministère saoudien de l’Intérieur, 60 000 croyants en tout seront acceptés sur ce site sacré de l’Islam.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*