Un pétrolier ciblé par une attaque dans le port saoudien de Jeddah

Un pétrolier a été lundi ciblé par une attaque au bateau piégé à proximité du port de Jeddah (ouest), a fait savoir le gouvernement saoudien. Cette attaque n’a pas été immédiatement revendiquée, mais elle est attribuée par les médias saoudiens aux insurgés yéménites Houthis.

Ces derniers temps, les infrastructures énergétiques du royaume wahhabite sont régulièrement prises pour cibles ces derniers mois, par les tirs des rebelles houthis du Yémen en réaction à la campagne militaire que Ryad mène en appui au pouvoir à Sanaa.

Selon une source au ministère saoudien de l’Energie citée par l’agence officielle de presse SPA, avant l’aube, un pétrolier amarré non loin du port de Jeddah a «été attaqué par un bateau piégé », sans faire de victime. Et d’ajouter que cette attaque a donné lieu à « un petit incendie » à bord du bateau. Cette source a dénoncé un acte « terroriste » qui menace « l’approvisionnement énergétique du monde ».

Avant cela, Hafnia, qui est l’armateur singapourien de ce pétrolier, avait précisé dans un communiqué que le navire BW Rhine avait été atteint «par une source extérieure pendant qu’il déchargeait à Jeddah», sans plus de précisions sur cette «source extérieure». D’après l’armateur, «l’équipage a maîtrisé l’incendie avec l’aide de pompiers et aucun des 22 marins n’a été blessé».

«Il est possible que du pétrole se soit échappé du bateau, mais cela n’est pas encore confirmé», a poursuivi Hafnia, faisant état de «dommages à la coque ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*