Crise des visas : L’ambassadeur français à Alger convoqué au ministère algérien des A.E

Le ministère algérien des Affaires étrangères a convoqué ce mercredi, François Gouyette, l’ambassadeur français en poste à Alger, après la décision de la France de baisser de moitié, le nombre de visas à délivrer aux ressortissants algériens. 

Le diplomate s’est vu notifier « une protestation formelle du gouvernement algérien » à la suite de la décision de l’exécutif tricolore.

L’Algérie a du mal à accepter les dernières décisions prises par le gouvernement français en matière de politique migratoire. Paris a effectivement annoncé mardi dernier, sa décision de diminuer de 50% le nombre de visas octroyés aux citoyens algériens et marocain et de 33% aux ressortissants tunisiens suite au refus des trois pays maghrébins d’établir des laissez-passer consulaires utiles au retour des migrants expulsés de l’Hexagone.

Pour Alger, cette décision est un véritable affront. En réaction, le ministère  algérien des A.E a décidé de convoquer mercredi Gouyette en guise de protestation contre la décision du gouvernement français, d’après un communiqué officiel. 

L’ambassadeur tricolore s’est vu notifier « une protestation formelle du gouvernement algérien suite à une décision unilatérale du gouvernement français affectant la qualité et la fluidité de la circulation des ressortissants algériens à destination de la France», a déclaré le ministère algérien dans un communiqué.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*