L’Afrique du Sud allège les restrictions sanitaires après le pic de la quatrième vague du Covid-19

Les autorités sud-africaines ont annoncé jeudi un assouplissement des mesures de lutte contre la propagation du Covid-19, dont, entre autres, la levée du couvre-feu, au motif que le pic de cette quatrième vague du coronavirus ait été dépassé dans ce pays, où a été découvert le nouveau variant Omicron en novembre dernier.

En perspective du réveillon de Nouvel An, les requêtes pour une levée du couvre-feu nocturne en vigueur de 0 heures à 4 heures du matin se sont multipliées ces derniers jours. A propos, les patrons de restaurants et de bars avaient lancé à l’adresse du président sud-africain, Cyril Ramaphosa, une pétition sur Internet intitulée «Pas de couvre-feu».

En réponse, le cabinet présidentiel a fait savoir que «le couvre-feu est levé. Il n’y a donc plus aucune restriction sur les horaires de circulation» et les établissements disposant d’une licence peuvent vendre leurs boissons alcoolisées au-delà de 23 heures.

«Tous les indicateurs suggèrent que le pays a sans doute passé le pic de la quatrième vague» de l’épidémie, a poursuivi la présidence sud-africaine. Le nombre des nouveaux cas de Covid-19 a reculé de 29,7 % la semaine passée (89.781 cas) en comparaison à la semaine précédente (127.753 cas).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*