Coopération algéro-chinoise en matière de santé

La Chine, le premier producteur mondial de matières premières pour les médicaments, a signé hier mardi 26 octobre 2011 avec l’Algérie une convention qui devrait aboutir à la réalisation d’un projet de grande envergure pour la production de médicaments en Algérie.

La convention a été signée par Djamel Ould Abbès, le ministre algérien de la Santé et Zhang Mao, le vice-ministre chinois de la Santé et devrait se concrétiser en 2013. Les autorités algériennes espèrent que ce projet contribuera fortement à la réalisation d’un de leurs objectifs principaux, à savoir réduire la dépendance du pays vis-à-vis de l’étranger en ce qui concerne les médicaments. La première étape de ce projet démarrée avec la signature de la convention mardi dernier est la création d’un comité mixte algéro-chinois qui sera chargé de l’étude technique. Toujours dans le domaine de la santé et parallèlement au projet de production de médicaments, il a été convenu l’envoi de médecins algériens en Chine pour leur permettre de  parfaire leurs spécialités dans plusieurs disciplines telles que la radiologie, la gynécologie, l’anesthésie et la cancérologie. L’Algérie en échange se propose de faire profiter  la Chine de son expérience dans le domaine de la sécurité sociale.

Les pouvoirs publics placent énormément d’espoir dans ce projet et s’attendent à ce qu’il ait une part importante dans la réalisation de l’objectif que le pays s’est fixé d’ici quelques années, c’est-à-dire assurer l’autosuffisance de l’Algérie en médicaments à hauteur de 70% de ses besoins.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*