Procès de pirates somaliens : Une première en France

Hier mardi 15 novembre s’est ouvert le premier procès en France de pirates somaliens présumés. Six jeunes hommes, aujourd’hui âgés de 21 à 35 ans, sont accusés d’avoir pris en otage un couple français à bord du voilier « Le Carré d’As ». Des faits qui remontent à septembre 2008.

Sur ce genre d’affaires, la France semble quelque peu en retard. Car, des procès de pirates somaliens ont déjà eu lieu dans d’autres pays d’Europe, aux Etats-Unis et en Afrique de l’Est. Ainsi, afin d’ouvrir le bal, les six somaliens sont poursuivis pour enlèvement et séquestration en bande organisée et vol avec arme. Des accusations qu’ils nient, se présentant comme des malheureux boucs-émissaires. Quoi qu’il en soit, pour cela, ils encourent la réclusion criminelle à perpétuité.

Selon l’accusation, ces six hommes auraient attaqué le Voilier « Carré d’As » le 2 septembre 2008 et retenu de force Jean-Yves et Bernadette Delanne. Ainsi, pour la libération de ces derniers et la restitution du navire, ils exigeaient 2 millions de dollars américains en rançon. Ce n’est qu’un raid des forces spéciales françaises, survenu dans la nuit du 15 au 16 septembre 2008, qui a permis de mettre fin à cette triste aventure, avec comme bilan, six pirates capturés et un décédé alors que les otages étaient indemnes.

Vraisemblablement, ce procès devrait ouvrir une longue série de procédures judiciaires similaires. Au prochain mois de mai, l’affaire d’une prise d’otage sur le Ponant en avril 2008 va être entamée. Et, peu après, celles du Tanit et Tribal-Kat, survenues respectivement en avril 2009 et en septembre 2011, devraient suivre.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*