Egypte : Nouvelle attaque sur le gazoduc qui alimente Israël

Rien ne va plus pour le gazoduc qui conduit le gaz de l’Egypte vers Israël et la Jordanie. Dans la nuit de dimanche à lundi dernier, il a été frappé par deux explosions dont l’origine a déjà été déterminée comme criminelle. Cela porte à huit le nombre d’attaques menées contre ce gazoduc depuis le 11 février dernier, date de la chute du régime du président Hosni Moubarak contre une seule auparavant.

L’attaque a été réalisée dans le Sinaï, à l’ouest d’Al Arish, et n’a pas été revendiquée.  40% des besoins en gaz naturel d’Israël sont assurés par l’Egypte via ce gazoduc. Le contrat qui lie l’Egypte à Israël en matière d’approvisionnement en gaz a été signé en 2005 mais n’est entré en vigueur qu’en février 2008. L’Egypte s’est par là engagée à fournir 1.7 milliards de mètres-cubes à Israël sur 15 ans.

Le gouvernement de transition égyptien ne semble pour le moment pas en mesure de garantir la sécurité de ce gazoduc, et donc d’honorer l’accord gazier signé entre l’Etat hébreu et la présidence de Mohamed Hosni Moubarak et qui  toujours été vu d’un très mauvais œil par l’opinion publique égyptienne. Mis face à ses responsabilités, le pouvoir égyptien a annoncé un renforcement supplémentaire pour le mois à venir des mesures de sécurité autour du gazoduc grâce à une installation de systèmes d’alarme mais également à un recrutement de gardes bédouins dans les tribus du Sinaï.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*