Israël bloque l’opération « Bienvenue en Palestine »

Des centaines de militants pro-palestiniens de l’opération « Bienvenue en Palestine » désirant se rendre en Israël pour dénoncer le contrôle qu’exerce l’Etat hébreu sur l’accès aux Territoires palestinien se sont vus refuser l’accès au pays hier dimanche 15 avril 2012.

Une grande partie des militants attendus pour l’occasion en Israël, environ 1 500, ont été bloqués dès leur embarquement dans de nombreux aéroports européens et par de nombreuses compagnies aériennes telles que Air France, les britanniques easyjet et Jet2.com, l’allemande Lufthansa, Brussels Airlines, Turkish Airlines, Alitalia ou encore Austrian Airlines. Ces compagnies répondaient à une liste de personnes indésirables communiquées par Israël. A l’aéroport de Roissy, des sources aéroportuaires ont rapporté que 90 militants avaient été empêchés d’embarquer. A Bruxelles, ce sont une centaine de militants qui ont été empêchés d’embarquer pour Tel Aviv. Une cinquantaine de militants ont été bloqués à Istanbul, une vingtaine à Genève, sept à Rome et cinq à Vienne. Au final, seuls 40 militants sont parvenus à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv. 27 français sur les 33 que compte ce groupe ont refusé d’être refoulés vers la France et devraient être transférés dans un centre de détention selon les services d’immigration israélien et les autres militants restants sont en cours d’expulsion.

C’est la  deuxième année consécutive que les autorités israéliennes mettent tout en œuvre pour stopper cette initiative pro-palestinienne dont c’est la troisième édition cette année. Les organisateurs de l’initiative ont dénoncé des procédures illégales tandis que le ministre israélien des transports Israël Kantz les a justifié en qualifiant les militants européens de provocateurs susceptibles de perturber l’ordre public dans le pays.

A propos de Fitzpatrick 1365 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*