Yasser Arafat serait empoisonné au polonium

La chaîne d’information qatarie Al-Jazeera vient de diffuser un documentaire réalisé par ses soins. Elle y évoque des résultats d’analyses selon lesquelles l’ancien leader palestinien Yasser Arafat, décédé en 2004, serait en fait mort d’empoissonnement au polonium.

Les analyses ont été réalisées dans un laboratoire en Suisse. Les échantillons analysés sont d’origine biologique, cheveux, salive, traces d’urine et tâche de sang, et ont été prélevés sur les effets personnels de Yasser Arafat. François Bochud, le directeur de l’Institute for ‘’Radiation Physics’’ de Lausanne a confirmé la présence de polonium à un niveau anormalement élevé, niveau atteignable selon lui que par des personnes manipulant du matériel nucléaire. L’’hypothèse d’un assassinat avait déjà émergé étant donné les circonstances troubles de la mort du leader palestinien. Yasser Arafat, dans son quartier général à Ramallah, avait vu son état de santé se détériorer  rapidement avant de décéder le 11 novembre 2004 à l’hôpital militaire de Percy, au sud de Paris. La cinquantaine de médecins qui l’ont suivi n’ont pas pu s’accorder sur la cause exacte de sa mort.

Même si le documentaire de neuf mois d’Al-Jazeera, ne parle pas explicitement d’assassinat et désigne encore moins un coupable, l’ombre d’Israël, que des palestiniens avaient déjà accusé du possible assassinat, réapparaît. Souhat Arafat, la veuve de Yasser Arafat, a annoncé son intention d’adresser à l’Autorité palestinienne une demande d’exhumation du corps de son défunt mari pour des analyses supplémentaires. Celles-ci devraient définitivement déterminer si oui ou non l’ancien président palestinien a bel et bien été assassiné.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*