USA/Pakistan : La coopération reprend timidement

Hier dimanche, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a rencontré à Tokyo la ministre pakistanaise des Affaires étrangères Hina Rabbani Khar. La rencontre entre les deux femmes a symbolisé le progrès réalisé dans les relations entre les deux pays même si elles ne sont pas encore totalement sorties de la tourmente.

La rencontre a eu lieu en marge d’une conférence des donateurs de l’Afghanistan. Hillary Clinton et Hina Rabbani Khar se sont entretenues sur « la nécessité de vaincre les réseaux terroristes qui menacent la stabilité à la fois du Pakistan et de l’Afghanistan ainsi que les intérêts des Etats-Unis et de leurs alliés ». Les relations entre les Etats-Unis et le Pakistan se sont réchauffées après la réouverture des voies terrestres d’approvisionnement des forces américaines en Afghanistan à partir du territoire pakistanais. Le Pakistan avait fermé son passage en attendant d’obtenir des excuses américaines après la mort de 24 soldats pakistanais tués par erreur en novembre dans un bombardement de l’OTAN. Le regret des Etats-Unis a été exprimé en début de semaine par Hillary Clinton et les routes pakistanaises ré-ouvertes le jeudi suivant.

Mais, de l’aveu de Hillary Clinton elle-même, rien n’exclut d’autres crises à l’avenir. L’incident de la mort des 24 soldats pakistanais est réglé, mais des tensions demeurent entre les deux pays. Le Pakistan s’indigne des violations de sa souveraineté par les bombardements américains contre les combattants islamistes actifs en Afghanistan. Et dans le même temps, les Etats-Unis accusent le Pakistan de manquer de détermination dans la lutte contre les extrémistes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*