Oxfam dénonce la colonisation israélienne

L’ONG Oxfam a publié jeudi dernier un rapport sur l’impact de la colonisation par Israël de la vallée du Jourdain sur les populations palestiniennes. Ce rapport dénonce une injustice dans la répartition des terres ainsi qu’un manque à gagner pour les palestiniens.

Israël a, ces trois dernières années, accéléré la colonisation de la vallée du Jourdain, un territoire initialement palestinien. Et ce, en dépit du droit international et malgré les nombreuses condamnations de plusieurs pays de l’Union Européenne. Et l’occupation de ce territoire selon Oxfam se déroule de manière tout à fait arbitraire. La juridiction des colonies israéliennes s’étendrait sur 86% des terres de la région. Et par là c’est tout le potentiel économique de la vallée du Jourdain, qui représente l’essentiel des terres agricoles actuelles et potentielles de la Palestine, qui échappe aux palestiniens. Oxfam estime à 5 000 le nombre d’hectares de terres cultivables qui échappent ainsi aux agriculteurs palestiniens. L’exploitation de cette superficie permettrait à l’agriculture, toujours selon Oxfam, de rapporter à l’économie palestinienne un milliard de dollars en plus chaque année, soit 9% de son Produit Intérieur Brut.

Israël redouble d’efforts pour assoir son emprise sur la vallée du Jourdain. La région possède un indéniable intérêt économique pour l’état hébreu mais également un fort intérêt stratégique du fait de sa proximité avec la Jordanie. Et dans le même temps, l’Autorité palestinienne peine à mettre en place un vrai plan de développement pour la région.

A propos de Fitzpatrick 1314 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*