La Chine profite des tensions entre le Pakistan et les Etats-Unis

L’opération Geronimo des troupes spéciales américaines à Abbottabad qui a conduit à l’élimination d’Oussama Ben Laden au début de ce mois a jeté un froid entre le Pakistan et les Etats-Unis. Le Pakistan dénonce la violation de son espace aérien et les américains soupçonnent certaines autorités pakistanaises de complicité avec Ben Laden. Quant à la Chine, elle  a bien l’intention de profiter de cette situation pour assoir encore plus son influence sur le Pakistan.

En visite en Chine du 17 au 20 mai, le Premier ministre pakistanais Youssouf Raza Gilani a rencontré le président chinois le vendredi 20 mai. Cette visite coïncide avec l’anniversaire des 60 ans de relations diplomatiques entre le Pakistan et l’Empire du Milieu. La Chine a profité de l’occasion pour annoncer une coopération élargie avec le Pakistan dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, alors que certains aux Etats-Unis prônent une diminution des aides au Pakistan pour ses dépenses de sécurité. Le Pakistan devrait ainsi recevoir environ une cinquantaine d’avions de combat JF-17. En évoquant la participation des entreprises chinoises dans le secteur de l’énergie au Pakistan, le Premier ministre pakistanais a invité les industriels chinois à investir davantage dans son pays.

La raison de cette chaleur dans la relation entre la Chine et le Pakistan pourrait simplement être une réaction  à la pénétration indienne en Afghanistan et le soutien de l’Inde par les Etats-Unis et les Européens comme un contrepoids à la Chine. Reste à voir si ces grandes déclarations vont se concrétiser par une évolution effective des relations entre la Chine et le Pakistan ou si elles n’ont pour but que de faire revenir les Etats-Unis sur leur relation avec le Pakistan.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*