Al-Qaïda appelle au renversement du président égyptien

SITE, le centre américain de surveillance des sites islamistes, a rapporté en fin de semaine dernière la publication en ligne de vidéos du numéro un d’Al Qaïda. Dans ces vidéos, l’égyptien Ayman al-Zawahiri s’attaque au président Mohamed Morsi et appelle le peuple égyptien à « achever » la révolution entamée.

Malgré le fait qu’il soit issu de la mouvance des Frères musulmans, et donc proche du Hamas, et qu’il n’ait manifesté aucun signe de rapprochement particulier avec Israël depuis son élection, le président égyptien Mohamed Morsi est la principale cible de la vidéo du successeur d’Oussama ben Laden. Ayman al-Zawahiri critique son manque d’autorité. Il lui reproche également ses positions par rapport « au djihad pour libérer la Palestine », sur la charia dont l’application sur l’ensemble du pays serait souhaitée selon lui par la majorité musulmane du pays, ainsi que la situation dans laquelle il a placé l’Egypte en l’alliant aux Etats-Unis dans leur lutte contre le terroriste. Pour le leader d’Al-Qaïda, l’Egypte, telle qu’elle est actuellement est toujours sous la coupe des américains comme elle l’était du temps d’Hosni Moubarak.

L’objectif d’Ayman al-Zawahiri à travers cette vidéo est d’empêcher une normalisation des relations son pays d’origine et Israël et prévenir le rapprochement avec les Etats-Unis. Espérant certainement pour y parvenir bénéficier du sentiment anti-américain provoqué par le film islamophobe « L’innocence des Musulmans ». En faisant une comparaison avec la détention d’Omar Abdel-Rahman, un « cheikh » qui a été condamné à la prison à vie aux Etats-Unis pour complot en vue de commettre des attentas, le chef d’Al Qaïda a aussi appelé ses coreligionnaires à enlever des occidentaux dans le but d’obtenir par échange la libération des combattants islamistes emprisonnés.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*