Egypte : aide financière de l’Union européenne

La présidence égyptienne a annoncé hier mercredi le lancement prochain par l’Union européenne d’un programme d’aide financière de plus de 6.3 milliards de dollars pour soutenir l’économie égyptienne.

L’annonce de cette aide a été faite après une rencontre entre le président égyptien Mohamed Morsi et la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton. La présence de cette dernière en Egypte mardi et mercredi derniers devait justement contribuer à la relance des relations économiques entre l’Egypte et l’Union, en plus de soutenir la transition démocratique, à l’occasion de travaux organisés dans ce sens. Dans le détail, la Banque Européenne d’Investissement et la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement devraient chacune mettre sur la table 2.5 milliards de dollars US. Les 1.3 milliards restant proviendront des pays de l’Union européenne. Cette aide devrait apporter de l’oxygène à une économie égyptienne qui ne s’est jamais réellement remise de la révolution qu’a connue le pays l’année dernière. Les revenus touristiques, de même que les investissements étrangers ont chuté de manière vertigineuse. Le déficit budgétaire ne cesse de progresser à l’inverse des réserves en devises du pays.

Les fonds annoncés hier par la résidence égyptienne s’ajoutent aux précédentes promesses de l’Union européenne. Selon Bernardino Leon, le représentant spécial de l’Union européenne pour les pays du sud de la Méditerranée, ils doivent financer des programmes de développement en Egypte entre 2012 et 2014. 200 millions d’euros seraient déjà disponibles. Pour soutenir le programme de réforme de l’économie du pays qu’il n’a pas encore finalisé, le gouvernement égyptien devrait également pouvoir compter sur un prêt de 4.8 milliards de dollars sollicité auprès du Fonds Monétaire International en août dernier et qui est toujours en cours de négociation.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*