Palestine/ONU : ralliement du Hamas à l’initiative de Mahmoud Abbas

Un communiqué du Hamas a rapporté une conversation téléphonique ayant eu lieu lundi dernier entre le chef du bureau politique en exil du Hamas Khaled Mechaal et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas dans laquelle le chef du Hamas exprime son agrément à la démarche auprès de l’ONU pour obtenir  le statut d’Etat observateur.

Il semblerait qu’Israël ait raté son coup. D’après certains observateurs l’opération « Pilier de défense » avait entres autres raisons cachées de faire renoncer à Mahmoud Abbas d’aller à l’ONU. Au final, il s’avère qu’elle a plutôt permis un rapprochement entre les deux frères ennemis palestiniens. Ils ont été nombreux les leaders du Hamas à avoir affiché ces derniers jours leur ralliement à l’initiative de Mahmoud Abbas. Mardi dernier, le chef du gouvernement du Hamas à Gaza Ismaïl Haniyeh  se déclarait « en faveur de toute initiative pour arracher un Etat palestinien sur la terre palestinienne, mais dans le cadre des constantes de la résistance palestinienne ». Avant lui, le 17 novembre dernier, c’était le numéro deux du mouvement islamiste, Moussa Abou Marzouk, en exil au Caire, qui encourageait Mahmoud Abbas à poursuivre son initiative à l’ONU. Mais les chefs du Hamas tiennent à préciser que leur soutien à la reconnaissance d’un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 ne constitue pas une renonciation aux frontières de 1948.

Le soutien du Hamas à la démarche de Mahmoud Abbas écorne l’un des principaux arguments avancés par l’Etat hébreu pour la discréditer, à savoir que le président de l’Autorité palestinienne ne représentait pas l’ensemble des palestiniens. Le projet de résolution doit être soumis ce jeudi à l’Assemblée générale de l’ONU où il devrait, selon toute vraisemblance, recueillir la majorité simple requise.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*