Royaume – Uni : la montée du livre numérique

CC Buchmesse E-Book KorrAu cours cette année finissante, le marché du livre numérique, autrement appelé ebook, a connu un véritable boom outre-Manche.  Selon les conclusions d’une étude menée par Nielsen Company, il représente 7 % des ventes totales des livres au Royaume-Uni.

Dans le cadre de ses investigations, le groupe hollandais spécialisé dans l’édition professionnelle et la mesure d’audience des médias a suivi les ventes des ebooks, toutes disciplines confondues, au Royaume-Uni, de janvier à octobre 2012. Au terme de cette période, Nielsen Company les a estimées à 90 millions de livres sterling (145 millions de dollars américains).  Un chiffre équivalant à 7 % des ventes de tous les types de bouquins (environs 1 milliard de livres sterling – 1,6 milliard de dollars américains). Cette hausse des ventes du livre numérique ont attisé la concurrence : la clientèle britannique a été quelque peu embarrassée par les abondantes et différentes propositions des libraires. Tout de même, depuis le mois d’octobre, ce nouveau marché s’est assez stabilisé.

Au cours de son enquête, Nielsen Company a interrogé 15 000 personnes. De cette population, il est ressorti que 16,5 % des britanniques férus de lecture ont désormais parcouru un livre numérique. A ce propos, 28 millions d’ebooks se sont écoulés sur les 10 premiers mois 2012. De ce point de vue, la part du livre numérique est encore plus grande. En effet, ce volume correspond à 11,4 % des ventes des livres au Royaume-Uni. Toutefois, en considérant le coût du livre numérique, généralement moins élevé que l’imprimé, cette part fond pour atteindre 6,2 % en termes de valeur. Malgré tout, la filière numérique a gagné beaucoup d’estime aux des éditeurs. Pour preuve, la maison d’édition Random House UK s’est réjouit d’avoir réalisé 22 % de son chiffre d’affaire au moyen de la vente des ebooks.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*