Tripoli essaie de faire face à l’instabilité

resize_image-9fa32La situation est critique dans cet Etat d’Afrique du Nord. En effet, plusieurs administrations ont été paralysées ces derniers jours par des hommes armés qui réclament l’épuration rapide de l’administration. La conséquence est l’insécurité déstabilisant le pays et terrorisant les étrangers et les ambassades selon le Premier Ministre libyen, M. Zeidan.

La Libye veut en  finir avec l’ère Kadhafi, une loi sur l’exclusion des anciens responsables sous l’ancien président des postes de haut rang dans la nouvelle administration est en cours d’adoption. En examen par le Congrès Général National (CGN), la plus haute autorité politique de Libye, cette loi a vocation à exclure plusieurs hauts responsables de la scène politique, et provoque  déjà des remous au sein de la classe politique libyenne. Quitte à retarder la réconciliation nationale.

Les actes de sabotages sont constatés ici et là, le gouvernement est parfois impuissant et peine à imposer son autorité devant cette milice mieux organisée que lui. De ce fait, les autorités constatent des méthodes extrêmement offensantes et  même si les demandes sont légitimes, elles ne justifieraient pas de paralyser le  travail de tout un ministère.

Le gouvernement en place en Libye se trouve dans  une période d’instabilité et de vulnérabilité car des quantités considérables d’armes sont encore en circulation, où les milices armées, issues de la révolution, sèment la terreur. Ainsi, Jusqu’à récemment, la capitale Tripoli était relativement épargné par l’instabilité,cependant l’attentat à la bombe commis contre l’ambassade de France semble avoir marqué un tournant dans l’esprit des habitants du pays.

A propos de Fitzpatrick 1314 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*