Irak : l’ombre d’une nouvelle guerre confessionnelle plane sur le pays

806033_65211068815Des responsables médicaux et des services de sécurité ont rapporté la mort hier mardi d’au moins 27 personnes et au moins 50 blessés dans des violences qui ont frappé le pays. Celles-ci, qui ont fait entre le 1er et le 28 mai 530 morts et 1 287 blessés font resurgir les craintes d’une reprise du conflit confessionnel entre sunnites et chiites.

Ces morts sont le résultat de plusieurs attaques menées à différents endroits. La plus meurtrière d’entre elles a été l’explosion d’une bombe dans un bus dans le quartier chiite de Sadr City dans le nord de Bagdad. Elle a tué au moins six personnes et blessé 30 autres. Toujours dans le nord de Bagdad, mais à Tarmiyah, quatre personnes, dont deux policiers, ont été tuées et huit autres blessés dans l’explosion par un kamikaze d’un camion rempli d’explosifs. Des combats ont opposé à Mossoul, dans le nord du pays, des assaillants armés et des policiers. Ils se sont soldés par quatre morts dans chaque camp ainsi que celle d’un chef tribal de la ville.

Les ministres se sont réunis en urgence pour réfléchir à un moyen d’endiguer la crise. Ils ont promis des actions contre les milices  à l’origine de ces actions de violences et invité les forces politiques à une réunion de concertation sur le sujet. L’Etat irakien pourrait également prendre des mesures contre des chaînes de télévision accusées d’inciter au confessionnalisme.

Le mois dernier, une dizaine de ces chaînes, dont la chaîne qatarie Al-Jazeera, avaient été suspendues au grand dam des Nations unies et de plusieurs ONG des Droits de l’Homme. Le gouvernement est pleinement conscient des risques d’une reprise d’un conflit confessionnel semblable à celui qui a ensanglanté le pays entre 2006 et 2007.

A propos de Fitzpatrick 1331 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*