Le trafic aérien au Mexique a connu des perturbations ce jeudi

Popocatepetl volcanoL’augmentation de l’activité de Popocatépetl depuis le mois de mai ne peut passer inaperçu. Les conséquences se concrétisent. Le transport est perturbé au Mexique, de nombreux vols sont annulés mais certaines compagnies choisissent de continuer le trafic.

Selon l’annonce de l’aéroport international de Mexico, au moins 47 vols de quatre compagnies aériennes américaines ont été annulés jeudi au départ de la ville de Mexico en raison des émissions de cendres du volcan Popocatépetl, situé à 65 km des terminaux aériens. Le porte-parole de l’aéroport a déclaré à la chaîne de télévision de Milenio que quatre compagnies, savoir American Airlines, US Airways, Delta et Alaska Airlines, sont décidé de ne pas opérer depuis et vers la ville de Mexico. Ce n’est pas la décision de l’aéroport mais des compagnies américaines. L’aéroport n’a pas fermé ses portes et n’a pas limité les opérations. Les compagnies ont pris conscience de l’augmentation d’activité du volcan et de l’émission de cendres et ont pris une résolution libre.

Par ailleurs, les quatre compagnies ne sont pas les seules à avoir suspendu le trafic aérien. En effet, selon l’aéroport de Toluca situé à 68 km de la capitale, une petite compagnie lowcost américaine, Spirit Airlines, avait aussi suspendu ses deux vols du jour pour Fort Lauderdale et Dallas, pour les mêmes raisons. Par contre, d’autres compagnies se sont résignées ou ont plutôt négligé l’ampleur des émissions de cendres et ont choisi de continuer leur programme, sauf la compagnie Aeromexico, qui a interrompu ses vols pendant une demi-heure. Avec 5.452 mètres d’altitude, le Popocatepetl est le second sommet du Mexique. Ce sommet connaît une augmentation d’activité depuis le mois de mai et il a fallu tenir la population en alerte.

C’est ainsi que les autorités ont maintenu pendant 27 jours un niveau d’alerte jaune phase 3, qui précède des mesures d’évacuation des populations, avant de le descendre à phase 2 depuis le 7 juin. Le ministère de l’intérieur a indiqué que les autorités fédérales et locales se sont réunies jeudi et ont décidé de maintenir ce niveau d’alerte.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*