Il est temps de mettre fin aux scandales au sein du Bolchoï

Moscou_BolchoiIl est temps de mettre fin aux conflits internes à Bolchoï qui ternissent son image. La décision est déjà prise, Anatoli Iksanov, directeur du Bolchoï, a été limogé par les autorités russes. Cela permettrait d’anéantir les scandales qui rongent le plus célèbre théâtre du pays, depuis que son directeur artistique a été agressé en janvier.

M. Iksanov dirigeait le Bolchoï depuis 2000, son contrat devait finir en octobre 2014. Il sera remplacé par Vladimir Ourine, comme annoncé par le ministre de la Culture, Vladimir Medinski. Vladimir Ourine est directeur du théâtre Stanislavski et Nemirovitch-Dantchenko, autre scène prestigieuse de Moscou. Le ministre a précisé que cette décision répond à la «situation difficile» que connaît le théâtre depuis l’attaque à l’acide le 17 janvier contre Sergueï Filine, grièvement brûlé au visage et aux yeux. Malgré les opérations et les traitements, Sergueï Filine n’a pas encore retrouvé la vue. M. Iksanov a beaucoup fait pendant 13 ans au Bolchoï, mais les forces humaines sont limitées et la situation difficile impose le renouvellement du théâtre.

Il faut le dire, l’agression du directeur artistique du Bolchoï a dévoilé les rivalités féroces au sein de la célèbre l’institution. Déjà au début de juin, le Bolchoï avait annoncé qu’il se séparait de son danseur étoile Nikolaï Tsiskaridzé, à la fois en conflit ouvert avec M. Iksanov et rival de M. Filine. Nikolaï Tsiskaridzé, danseur qui ne cachait jamais ses ambitions de prendre la tête du Bolchoï, a été accusé par la direction du théâtre d’être derrière l’attaque, alors qu’un autre danseur étoile, Pavel Dmitritchenko, est détenu provisoirement depuis mars pour cette affaire. Et d’autres scandales ont secoué le célèbre Bolchoï ces dernières semaines. Il était donc temps de souffler une nouvelle bougie au sein de l’institution. Le nouveau directeur, Vladimir Ourine, fait naître des espoirs.

Il est bien partant pour régler les problèmes actuels de Bolchoï mais compte le faire en synergie avec «la plupart des gens travaillant dans ce théâtre, des gens talentueux et remarquables» dont il fera ses «alliés». Le choix du Ministère de la Culture a été salué dans les milieux artistiques.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*