L’Arabie saoudite, un bon client pour le missilier européen MBDA

jpgDes sources concordantes viennent de révéler la signature d’une commande de l’Arabie saoudite au groupe industriel du secteur aéronautique et spatial européen MBDA  d’une valeur de plus de 200 millions de dollars US.

MBDA s’engage par ce contrat à équiper de missiles sol-air VL Mica, la Garde nationale, l’armée personnelle du roi commandée par le prince Mitaeb bin Abdullah. Ces missiles remplaceront le parc de missiles  Mistral qui avaient déjà été fournis par MBDA. Le contrat constitue une bonne affaire pour le missilier européen puisqu’il doit entraîner de nouvelles tranches de commandes à venir, dont la fourniture à l’armée de l’air saoudienne d’un lot supplémentaire de missiles de croisière Storm Shadow. MBDA estime la valeur totale de ces commandes à environ 700 millions de dollars US.

MBDA a été choisi par le groupe britannique BAE Systems pour la fourniture des missiles air-sol britannique Dual-Mode Brimstone. BAE Systems a signé un contrat avec Ryad de 5 à 6.5 milliards de dollars US pour l’armement des vieux avions de combat saoudiens Tornado.  MBDA participera également au contrat d’Etat à Etat pour la modernisation de quatre frégates de classe Al Medinah et de deux pétroliers-ravitailleurs de la classe Boraida mis en service en 1985-1986. La valeur de ce dernier contrat est estimée à 1.3 milliard de dollars US.

Le groupe européen est en compétition pour plusieurs autres mégacontrats avec l’Arabie saoudite. Il a également conclu deux autres contrats, l’un de près de 140 millions de dollars US avec la Malaisie et l’autre pour la première fois avec le Vietnam. L’export est devenu un créneau clé pour ce groupe européen pour son équilibre et pour le maintien de sa compétitivité sur l’ensemble de la gamme des missiles.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*