Nucléaire iranien : Début de la mise en œuvre de l’accord intérimaire

la-chef-adjointe-de-la-diplomatie-europeenne-helga-schmid-nucleaire-iranienLes Etats-Unis ont réagi  dimanche au compromis sur le début de la mise en œuvre de l’accord intérimaire sur le programme nucléaire iranien en annonçant le début du déblocage des avoirs iraniens gelés.
Les représentants iraniens et de l’Union européenne se sont entendus vendredi à Genève pour commencer ,le 20 janvier prochain, la mise en œuvre de l’accord intérimaire conclu en novembre entre Téhéran et les grandes puissances. A partir de cette date, l’Iran commencera pour la première fois à éliminer son stock d’uranium hautement enrichi et à démanteler une partie des infrastructures qui rendent cet enrichissement possible. Un haut responsable du département d’Etat américain a déclaré que le calendrier des versements suite au déblocage des avoirs iraniens gelés, débutera le 1er février et les paiements seront échelonnés sur cent quatre-vingt jours.
Le premier versement sera de 550 millions de dollars sur les 4.2 milliards gelés. Les paiements auront lieu tous les 34 jours, à l’exception du dernier paiement qui tombe le 180ème, soit 33 jours après le cinquième paiement. Le président américain Barack Obama a réitéré son appel aux parlementaires américains de s’abstenir de voter de nouvelles sanctions contre l’Iran pour ne pas entraver la résolution pacifique de ce dossier.
La réaction est globalement la même du côté de l’Union européenne où l’accord a été salué par le chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton qui a également fait part de son intention de demander à l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique) de prendre des mesures pour le suivi et la vérification de l’accord.
Les Européens discuteront également des conditions de la levée partielle des sanctions internationales contre Téhéran lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères le 20 janvier prochain à Bruxelles.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*