Syrie : Les succès de l’armée ou la victoire proche d’al-Assad

Free Syrian Army fighters ride on a Russian-made anti-aircraft ZSU23-4 vehicle in MlehaAlors que les combats menacent de s’étendre à des régions jusque-là épargnées, l’armée syrienne poursuit ses offensives au point de faire dire au président Bachar al-Assad que le conflit est en train de tourner militairement en sa faveur.
Selon l’OSDH, l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme, l’armée syrienne a lancé  dimanche une offensive aérienne contre Douma dans le Goutha oriental et plusieurs autres positions rebelles aux abords de la capitale. Les bombardements se sont également poursuivis dans la localité de Mleiha où rebelles et djihadistes du Front al-Nosra sont aux prises avec les forces loyalistes soutenues par les miliciens du Hezbollah, ainsi qu’à Hammouriyeh et à Daraya, respectivement à l’est et au sud-ouest de Damas. De violents combats se sont également poursuivis dans la ville d’Alep, notamment près du centre des renseignements de l’armée de l’air que les rebelles tentent de contrôler. Les opérations ont fait plusieurs victimes civiles mais le bilan diffère, selon les informations émises par l’OSDH ou les médias officiels du pays.
Pour Bachar al-Assad, les opérations menées ces derniers jours ont permis à l’armée de réaliser des exploits dans plusieurs régions importantes après les succès remportés dans la région stratégique du Qalamoun, entre Damas et le Liban. Il évoque déjà l’après-conflit et la réconciliation nationale, le gouvernement ayant conclu des cessez-le-feu dans plusieurs secteurs rebelles assiégés autour de la capitale.
Mais dans les faits, la guerre se rapproche également des provinces côtières de la Syrie, jusque-là globalement épargnées par les combats. Le port de Lattaquié, dans le réduit alaouite, un des bastions du clan al-Assad, est désormais à portée des armes des rebelles et les habitants de la ville rapportent également un afflux dans la région de miliciens chiites irakiens, en plus des officiers iraniens déjà présents, pour renforcer l’armée syrienne.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*