Russie : Répercussions des sanctions sur les pays voisins

effet-sanctionsMalgré leurs efforts pour passer outre, les autorités russes ne peuvent dénier les effets des sanctions occidentales, en rapport avec la position russe dans la crise ukrainienne,  sanctions qui menacent de se ressentir chez les pays voisins.
Les avertissements des libéraux ne parviennent pas à enrayer la propagande du Kremlin contre les « putschistes fascistes » de Kiev. Et pourtant, les conséquences des sanctions sont bien là. Les indicateurs économiques sont dans le rouge. Selon les chiffres révélés cette semaine par la Banque centrale, les ventes de roubles pour l’achat d’euros et de dollars ont dépassée mars, la barre des 13 milliards de dollars.
Le ministère russe des Finances s’attend à une croissance nulle cette année. Standard & Poor’s a déjà baissé la note de solvabilité de la Russie de « BBB » à « BBB- » avec perspective négative. Le rouble a perdu 10% de sa valeur depuis le début de l’année, l’inflation grimpe et menace les marchés de consommation qui sont pourtant, le moteur de la croissance du pays. Les crédits sont en baisse et les investissements se raréfient, ce qui devrait empêcher les groupes publics russes, d’emprunter sur les marchés internationaux pour financer les grands projets.
Cette situation qui présage une récession de l’économie russe inquiète également dans plusieurs pays européens, tels que l’Estonie, la Lettonie, Chypres, et à un moindre degré la Hongrie et la Slovaquie, tous membres de l’UE, et la Lituanie qui la rejoindra l’année prochaine. Les exportations de ces pays vers la Russie ont une part importante dans leurs économies, 13% pour le PIB lituanien et environ 7% pour ceux de l’Estonie et de la Lettonie. A Chypres, les investissements directs en provenance de la Russie sont les plus importants et en Lituanie, en Lettonie et en Slovaquie, les Russes sont les principaux voire les seuls fournisseurs d’énergies fossiles.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*