Syrie : Attaques des rebelles de l’EIIL

syrie-eiilDes combattants et militants syriens viennent d’annoncer un regain d’activité de l’EIIL (Etat Islamique en Irak et au Levant), plus que jamais déterminé à réaliser son objectif pour  l’institution d’un Etat islamique dans une région située entre la Syrie et l’Irak.
Selon Abdel Salam Hussein, un militant et citoyen-journaliste présent à la frontière irakienne, l’EIIL serait en train de chercher à arracher au Front Al-Nosra, (une autre faction islamiste), le contrôle de la région d’Al Boukamal, de manière à s’emparer de toute la zone de Deir Ezzor, dans l’est de la Syrie.
Omar Abou Layla, porte-parole des rebelles opposés à l’EIIL, affirme que 3 000 combattants de l’EIIL ont été déployés ces dernières semaines à Deir Ezzor, en provenance de la province de Raqa, dans le nord de la Syrie, où ils s’étaient réfugiés, en février dernier, après leur déroute face aux autres islamistes. La région de Deir Ezzor représente pour l’EIIL la principale voie d’accès vers l’Irak. Dans leur expansion, les combattants de l’EIIL poussent les tribus à leur prêter allégeance et combattent les factions rivales pour conserver leur hégémonie.
Dans sa dernière tentative amorcée en janvier dernier pour obtenir le contrôle d’une zone s’étendant à la fois en Syrie et en Irak, l’EIIL avait été stoppé par une attaque massive, lancée par des rebelles et des djihadistes rivaux. L’EIIL n’a jamais fait allégeance au chef d’Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri qui a désigné Al-Nosra comme sa branche officielle en Syrie. De plus, la brutalité de l’EIIL, coupable des pires exactions dans le pays, ainsi que la nature extrémiste de l’Etat qu’il veut mettre en place, le rendent encore très impopulaire auprès de la population syrienne.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*