Syrie : Fin de l’évacuation des armes chimiques syriennes

ark-futuraLa dirigeante de l’équipe internationale d’experts des Nations unies chargée de l’élimination de l’arsenal chimique syrien Sigrid Kaag et le directeur général de l’OIAC (Organisation pour l’Interdiction des armes chimiques) Ahmet Uzümcü ont annoncé  lundi ,la fin de l’évacuation du territoire syrien de tout le stock d’agents chimiques déclarés par Damas.
Les derniers composants chimiques identifiés qui devaient quitter la Syrie ont été embarqués lundi à bord du navire danois Ark Futura. Il s’agit de 100 tonnes d’agents chimiques, soit 8% des 1 300 tonnes déclarées par Damas à l’OIAC, qui étaient inaccessibles pour le régime de Bachar al-Assad en raison des combats avec les insurgés jusqu’à une récente amélioration de la situation sur le terrain pour les forces loyalistes.
L’OIAC et les experts des Nations unies travaillent maintenant sur une clarification de certains aspects de la déclaration syrienne de manière à entamer, d’ici à trois mois, la destruction de certaines structures utilisées pour produire ces armes. Les Nations unies ont ciblé 12 sites de production et plusieurs tunnels liés au programme chimique syrien. La destruction des armes chimiques syriennes a été mise sur pied dans le cadre d’un accord conclu en septembre dernier et négocié par les Etats-Unis et la Russie, évitant au régime syrien des frappes militaires américaines destinées à neutraliser son potentiel chimique.
Mais les pays occidentaux demeurent plus que jamais sceptiques quant à la réalité de l’élimination de toutes les armes de destruction massive du territoire syrien. En visite à Bagdad, le secrétaire d’Etat américain John Kerry a une nouvelle fois exprimé les préoccupations de son pays sur l’usage systématique de gaz chloré dans les zones tenues par l’opposition et sur lesquelles enquêtent conjointement les Nations unies et l’OIAC.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*