Trêve proposée par l’Egypte rejetée par le Hamas

bomba
Le mouvement islamiste palestinien Hamas a rejeté mardi la proposition égyptienne d’un cessez-le-feu avec Israël, estimant qu’elle ne remplissait pas les conditions qu’il estime nécessaires pour un arrêt des combats.

La proposition a été rejetée par les brigades Ezzedine Al-Qassam, la branche armée du Hamas, ainsi que par la branche politique du mouvement. Dans sa proposition rendue publique lundi, Le Caire prévoyait un arrêt total des hostilités aériennes, maritimes ou terrestres à compter de mardi à 8 heures, heure française, et l’ouverture de négociations sur l’entrée des biens et des personnes dans l’enclave palestinienne sous blocus.

 Le Hamas de son côté exige un accord complet sur le conflit qui comprend notamment l’arrêt des bombardements aériens, la fin du blocus de Gaza en place depuis 2006, l’ouverture du poste frontalier de Rafah avec l’Egypte ainsi que la libération des prisonniers arrêtés de nouveau après avoir été relâchés après l’accord d’échange du soldat israélien Gilad Shalit en 2011.

La proposition égyptienne a pourtant été saluée par le président palestinien Mahmoud Abbas et son examen sérieux annoncé par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui a annoncé à cet effet, la convocation, mardi matin, de son cabinet de sécurité.

Malgré les appels au cessez-le-feu de l’ensemble de la communauté internationale, les violences entre la bande de Gaza et l’Etat hébreu se poursuivent. L’armée israélienne a annoncé avoir mené depuis la nuit de lundi, 25 nouveaux raids contre des « objectifs terroristes » sur la bande de Gaza qui ont fait deux nouveaux morts parmi les civils palestiniens alors que dans le même temps deux roquettes tirées depuis le territoire palestinien tombaient dans le sud d’Israël sans faire ni victimes ni dégâts.

 En une semaine, selon des services de secours palestiniens, les bombardements israéliens ont fait 189 morts et près de 1 300 blessés dans la bande de Gaza.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*