Syrie : Pour s’emparer de Kobané l’EI stoppé par les frappes de la coalition

Des responsables américains affirment que les frappes de la coalition internationale ont tué plusieurs centaines de djihadistes en Syrie au point de retarder durablement une éventuelle prise de Kobané par Daesh.

retarder-daechLe Centcom, le Commandement militaire américain chargé de la région, a précisé jeudi que la coalition avait effectué 632 frappes aériennes, près de 6 600 sorties d’avions et largué 1 700 bombes. Selon l’OSDH (Observatoire Syrien des Droits de l’Homme), ces raids ont tué en un mois en Syrie 464 combattants de l’Etat islamique, mais également 57 djihadistes du Front al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda, et 32 civils dont six enfants.

La grande majorité des combattants de l’Etat islamique et du Front al-Nosra tués ne seraient pas Syriens. Un responsable américain de la Défense affirme que ces frappes ont fortement contribué à ce que la ligne de front à Kobané ne bouge pas depuis une semaine, atteignant ainsi un de leurs objectifs visant à freiner la progression de l’EI à Kobané. Washington estime que la majeure partie de cette ville frontalière de la Turquie devrait longtemps encore rester sous le contrôle des YPG, les milices kurdes des Unités de protection du peuple.

Mais le directeur de l’OSDH Rami Abdel Rahmane apporte un bémol à ces nouvelles en rapportant une progression de Daesh au nord de Kobané et dans le centre-ville à l’issue d’un cycle de violents combats commencés mercredi et qui se sont poursuivis jusqu’à jeudi matin. Les djihadistes se seraient également emparés de plusieurs villages à l’ouest de cette ville. De plus, en Irak, les djihadistes ont avancé dans la province d’Al-Anbar, à l’ouest de Bagdad, en s‘emparant de la zone d’Albou Nimr. Les forces de sécurité irakienne sont dorénavant en mesure de lancer des attaques limitées contre Daesh mais devront encore attendre plusieurs mois avant de pouvoir lancer une offensive de plus grande ampleur dans l’espoir de reprendre le territoire cédé à l’organisation extrémiste sunnite.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*