Singapour : Premier pays au monde pour la facilité de réaliser des affaires

Singapour arrive pour la huitième année consécutive en tête du classement international sur le climat des affaires. Le rapport 2015 de la Banque Mondiale intitulé « Doing Business » et publié mercredi 29 octobre à Washington, classe la ville-Etat au premier rang des pays où il est le plus aisé de réaliser les affaires.

singapour-doing-business2015Sur un total de 189 économies mesurées, le classement de cette année sur la facilité de faire des affaires tient compte de plusieurs facteurs intervenant dans la vie d’une entreprise, notamment la réglementation juridique et fiscale, le raccordement à l’électricité, l’accès au financement, essentiellement pour les petites et moyennes entreprises, la rapidité d’exécution des contrats ou encore le règlement de l’insolvabilité.

Ce rapport ne reflète pas cependant les aspects ayant trait aux questions de sécurité, au niveau de la corruption ni à la situation macro-économique des pays concernés, selon les explications de la Banque mondiale. Depuis 2007 Singapour continue à dominer le classement « Doing Business ».Cette année, il est suivi de la Nouvelle Zélande, la Région Administrative Spéciale de Hong Kong (Chine) et le Danemark, premier pays européen, tandis que la Corée du Sud ferme la marche du top cinq de cette douzième édition.

Les grandes économies émergentes comme la Russie, la Chine, le Brésil et l’Inde arrivent respectivement au 62e, 90e, 120e et 142e rang. Selon un communiqué de presse du Groupe de la Banque mondiale, le classement « Doing Business », se base désormais sur l’index de la distance de la frontière, un critère qui révèle le positionnement de chaque économie par rapport aux meilleures pratiques commerciales internationales et permet de mesurer la solidité des institutions juridiques. Mais le constat global que fait l’institution internationale est qu’il est de plus en plus facile de faire des affaires un peu partout dans le monde.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*