Pétrole : Mesures d’austérité adoptées par le Koweït

Le Koweït semble actuellement frappé de plein fouet par la chute des cours mondiaux du pétrole. Pour preuve, son ministère des Finances a prié les différents établissements publics de rationaliser leurs dépenses suite à la diminution des revenus pétroliers.

prime-koweitPour ce faire, ce ministère a signé une lettre rendue publique mardi par la presse dans laquelle il a demandé aux établissements publics de prendre toutes les dispositions visant à modérer les dépenses de sorte à s’adapter au recul des prix de l’or noir. Selon des chiffres officiels, le cours du baril de brut produit au Koweït a chuté depuis juin dernier de 37 dollars. Il est donc passé de 109 dollars au milieu de l’année à 71,4 dollars vendredi dernier. Or, pour un pays qui tire plus de 94 % de ses revenus de cette ressource, cette perte est plus que considérable.

D’ordinaire, le Koweït, qui fait partie de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), produit environ 3 millions de barils/jour. Dans ce contexte difficile, ses autorités multiplient les mesures.Ainsi, la Kuwait National Petroleum Co., société nationale dédiée au raffinage de l’or noir, a précisé qu’à partir de 2015, la décision de réduire les subventions sur le diesel et le kérosène sera effective .Autrement dit, le litre de ces produits vaudra désormais 0,59 cent américain en lieu et place de 0,19 cent américain.

Dans le même cadre, le Premier ministre, cheikh Jaber Moubarak Al-Sabah, a indiqué, dans les colonnes du quotidien Al-Raï du mardi, que l’Exécutif prévoyait d’adopter de nouvelles mesures d’austérité au cours de l’année prochaine. Toutefois, cela ne devrait pas toucher les catégories sociales à revenus limités.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*