Syrie : Appel de Bachar à une coopération internationale antiterroriste

Lors d’une rencontre jeudi avec des représentants du parti Baas, le président syrien Bachar al-Assad a déclaré vouloir une « coopération internationale véritable et sincère » pour vaincre le terrorisme, dont le groupe Etat islamique n’est qu’une émanation, dans la région.

bachar-baasAlors que l’Etat islamique est visé depuis plus de deux mois par une coalition dirigée par Washington, Bachar al-Assad souhaite voir « les amis du peuple syrien » prendre part à la lutte contre le terrorisme. Les sous-entendus dans cette déclaration, un brin provocateur pour les pays occidentaux, sont nombreux. Les « amis du peuple syrien » est la désignation par le régime de Damas de ses alliés dont les plus importants sont la Russie, la Chine et l’Iran.

La déclaration de Bachar al-Assad prend une connotation particulière puisqu’elle survient peu de temps avant la visite d’une délégation syrienne à Moscou qui devrait avoir un entretien avec le président Vladimir Poutine sur la relance des pourparlers de paix entre régime et opposition. Le journal Al-Watan, proche du régime de Damas, a laissé entendre une intention de la Russie d’organiser à Moscou un « dialogue syro-syrien » à Moscou.

De plus Bachar al-Assad ne se prive pas de qualifier tous les rebelles qui cherchent à le renverser de terroristes étant donné que la communauté internationale a reconnu que certains groupes armés qui s’opposaient au régime de Damas étaient des organisations terroristes, ce que Damas avait commencé à affirmer dès les premiers basculements de la contestation syrienne dans la violence en 2011.

A un moment jugé unanimement critique pour l’avenir de la région, les grandes puissances occidentales, les Etats-Unis en tête, privilégient désormais la lutte contre l’Etat islamique qui sème la terreur dans les territoires qu’il contrôle en Irak et en Syrie.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*