Yémen : Les Houthistes favorables à une transition pacifique

abdel-malek-al-houthiAbdel Malik al-Houti, le leader du mouvement qui relève lui-même du groupe chiite Ansar Allah, a annoncé mardi, dans un discours retransmis par la chaîne télévisée de son mouvement, souhaiter un transfert pacifique du pouvoir au Yémen après la démission du président Abd-Rabbou Mansour Hadi. En signe de bonne volonté, son mouvement a remis en liberté le directeur de cabinet du président Ahmed Awad ben Moubarak.

C’est justement l’enlèvement de ce responsable politique par les miliciens chiites d’Ansar Allah il y a dix jours, après le siège du palais présidentiel et de plusieurs autres bâtiments gouvernementaux, qui avait précipité la crise politique dans le pays qui a conduit à la démission du président Abd-Rabbou Hadi et de son gouvernement la semaine dernière. Le président Hadi avait estimé que le pays était arrivé dans une « impasse totale ».

Le dirigeant houti, dont le mouvement contrôle la capitale Sanaa et une grande partie du pays, souhaite désormais une transition en douceur et a appelé l’ensemble des formations politiques du pays à chercher ensemble une solution à la crise. Abdel Malik al-Houti souhaite se servir comme base pour un futur accord des décisions prises dans le cadre du dialogue national initié par la présidence en 2013 et de l’accord de partage du pouvoir conclu après la prise de Sanaa par les Houthistes.

Des consultations politiques à huis clos sont actuellement tenues par le Conseil de sécurité des Nations unies sur la crise au Yémen. L’émissaire onusien au Yémen Jamal Benomar poursuit ses contacts sur place avec les principaux protagonistes dans le but de faire appliquer l’accord de paix du 21 septembre 2014 qui prévoyait un retrait des miliciens chiites de Sanaa. Le projet de Constitution du gouvernement qui découperait le Yémen en six provinces est à l’origine du regain de violences dans le pays initié par les Houthistes qui y sont profondément opposés.

A propos de Fitzpatrick 1317 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

1 Commentaire

  1. Aux houthistes de mettre fin en chiisme code satanique et d’appliquer la charia islamique et aux terroristes Qaida de poser leurs armes aujourd’hui pour éviter les punition d’ALLAH des forts séismes tsunami volcan déluge en Yémen ALLAH punit l’Iran par les séismes a cause de chiisme si ce février 2015 la fin du monde aux non musulmans de convertir a l’islam pour éviter l’enfer et pour éviter les chiens de l’enfer Qaida Boko Haram Daach a l’enfer

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*