Israël : Poursuite des colonisations aux visées électoralistes

poursuite-colonisationLes autorités israéliennes ont publié vendredi dernier les appels d’offres pour la construction de 450 nouveaux logements pour des colons en Cisjordanie occupée. En plus de provoquer l’indignation des Palestiniens et de déplaire aux Américains, cette décision est présentée par les organisations israéliennes anticolonisation comme une manœuvre électorale du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour gagner le vote des colons.

Les constructions objets des appels d’offres doivent étendre les colonies déjà existantes en quatre points de Cisjordanie. Selon l’observatoire anticolonisation Terrestrial Jerusalem et l’organisation la Paix maintenant, 156 logements seront construits à Elkana, 114 à Adam, 102 à Kirvat Arba et 78 à Alfei Menashe. Cette annonce est également une gifle pour les Américains qui considèrent, comme le reste de la communauté internationale, les colonies érigées en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est annexée comme illégales, en plus d’être un obstacle majeur à la résolution du conflit israélo-palestinien. Les relations entre le gouvernement de Benjamin Netanyahu,qui a accepté une invitation des adversaires républicains de Barack Obama à s’adresser au Congrès et la Maison-Blanche, sont déjà très tendues.

La direction palestinienne a immédiatement réagi à cette annonce, affirmant qu’il s’agissait d’un crime de guerre qui devrait relever de la Cour Pénale Internationale à laquelle elle vient de demander son adhésion. Lors de cette procédure, les Palestiniens ont pris le soin d’insister sur le fait que « la colonisation et tous les crimes qui y sont liés, devraient faire partie du champ d’investigation de ce tribunal ». Pour les organisations israéliennes anticolonisation, la poursuite de la colonisation est une manœuvre électorale du premier ministre Benjamin Netanyahu en vue des législatives anticipées du 17 mars prochain pour gagner le vote des colons que se disputent les autres partis de droite.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*