Koweït : Approbation par le Parlement d’un vaste plan de développement

hind-sabeehMercredi, le Parlement koweitien a donné son approbation à la mise en œuvre d’un plan de développement onéreux en dépit de la forte chute des cours mondiaux du pétrole. S’étendant sur une durée de cinq ans, ce projet coûtera 103 milliards d’euros (113 milliards de dollars).

D’après la ministre d’Etat koweitienne au Plan et au Développement, Hind al-Sabeeh, cette initiative s’inscrit dans les efforts que fournit ce riche pays pétrolier pour devenir, à l’horizon 2035, un centre financier et un des principaux acteurs de cette région.

Ce plan, qui sera entamé dès avril, a pour objectif de stimuler le PIB, de hausser la contribution du secteur privé dans l’économie et d’augmenter le nombre de travailleurs autochtones employés dans le secteur privé. Plus précisément, il est prévu que la part du secteur privé dans l’économie koweitienne passe de 26,4 % à 41,9 %, d’après des informations émanant des responsables du Haut conseil au Plan.

Plus concrètement, il est envisagé, dans le cadre de ce plan , de construire 45 000 logements, une ligne de métro et un réseau de chemins de fer . Il comprend également la mise en œuvre de divers projets pétroliers importants, en particulier l’installation d’une raffinerie supplémentaire, sachant bien que le pétrole contribue à hauteur de 94 % à l’économie koweitienne.

Les responsables koweitiens comptent hausser le nombre d’employés koweitiens dans le secteur privé des 92 000 actuels à 137 000.Ce ne sont pas tous les élus qui ont montré de l’enthousiasme suite au prochain lancement de ce plan. Pour le parlementaire indépendant Abdulhamid Dashti, « les projets énumérés dans le plan sont fantastiques et ressemblent à un doux rêve mais il n’est pas possible de les mettre en œuvre car l’administration du gouvernement est faible » estime-t-il.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*