Israël : Déblocage d’une partie des taxes gelées destinées à l’Autorité palestinienne

benjamin-deblo-taxesUne source gouvernementale proche du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé dimanche le déblocage par Israël d’une partie des fonds qui reviennent à l’Autorité palestinienne et qui étaient gelés depuis trois mois. Loin d’être satisfait par cette annonce, le président palestinien Mahmoud Abbas a exigé la remise de la totalité des fonds dus à l’Autorité palestinienne.

Israël a approuvé le transfert de 380 millions d’euros à l’Autorité palestinienne. Selon le gouvernement israélien, cette somme couvre l’éventail complet des taxes perçues entre décembre 2014 et février 2015 pour le compte des Palestiniens. Or, ce montant est inférieur d’un tiers aux sommes attendues par l’Autorité palestinienne pour cette période. Une source proche du Premier ministre israélien a notamment précisé qu’Israël s’était engagé envers les Etats-Unis à transférer incessamment le montant restant. Lors d’un discours prononcé à Ramallah, le siège de l’Autorité palestinienne en Cisjordanie occupée, Mahmoud Abbas a présenté cette affaire comme un dossier supplémentaire à présenter à la Cour Pénale Internationale en plus de ceux de la guerre de l’été 2014 à Gaza et de la colonisation.

Israël avait totalement gelé pendant trois mois le versement de taxes perçues pour le compte de l’Autorité palestinienne pour protester contre l’adhésion de la Palestine à la Cour pénale Internationale. La collecte de ces taxes et droits de douane sur les marchandises destinées aux Palestiniens mais transitant obligatoirement par Israël pour le compte des Palestiniens est un engagement qu’Israël a pris il y a plus de 20 ans lors de la création de l’Autorité palestinienne. Ces fonds représentent aujourd’hui près de 110 millions d’euros par mois et les deux tiers des recettes budgétaires propres de l’Autorité palestinienne.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*