L’Egypte abritera la COP27 en 2022

La COP27 se déroulera en Egypte, plus précisément à la station balnéaire de Sharm el-Cheikh, située sur la mer Rouge. Cette cité a été choisie car le pays des pharaons était l’unique candidat en lice pour l’Afrique et il revenait à ce continent d’abriter cette conférence pour le climat en 2022. En outre, ce choix s’explique par le fait que l’Egypte figure parmi les pays africains les plus menacés par les changements climatiques.
Au fil des années, la mer a englouti des milliers d’hectares des riches terres agricoles de l’Egypte des pharaons. Il n’en reste plus quelques palmiers marins, qu’il est possible d’admirer sur le port de Rosette.
De même, la ville égyptienne d’Alexandrie est menacée de disparition. Déjà affaissée au fil des millénaires et en partie immergée, cette localité résiste au moyen de digues et de brise-lames pour ne pas être inondée et rayée de la carte.
En mer Rouge, au bord de laquelle aura lieu la conférence sur le climat l’an prochain, les spécialistes ont remarqué une baisse de la flore marine en raison du réchauffement progressif de l’eau. A titre d’illustration, le corail ne croît plus ou dépérit dans certaines régions. Ce pays espère donc que la COP 27 sera l’occasion d’accompagner le continent noir dans la lutte contre les effets du changement climatique.

A propos de Fitzpatrick Georges 1516 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*