La Thaïlande impose des frais d’entrée pour les visiteurs étrangers

La Thaïlande a décidé d’instaurer un droit d’entrée de 9 dollars pour les visiteurs étrangers, dans le but de soutenir son secteur touristique frappé de plein fouet par la crise sanitaire mondiale. 

Cette taxe entrera en vigueur dès le prochain mois d’avril afin de financer la gestion des attractions touristiques et de garantir l’assurance-accident de certains vacanciers ne pouvant pas prendre en charge eux-mêmes ces frais, a fait savoir mercredi, le gouverneur de l’Autorité du Tourisme de Thaïlande, Yuthasak Supasorn. 

La nouvelle taxe sera incluse dans les tarifs aériens, a indiqué, pour sa part, le porte-parole du gouvernement, Thanakorn Wangboon kongchana, dans un communiqué.

En 2019, environ 40 millions de touristes se sont rendus en Thaïlande, l’un des pays les plus visités de la planète. Mais ce pays s’est barricadé dès 2020 en instaurant des règles rigoureuses d’isolement dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus. Ainsi, il n’a accueilli que quelque 100.000 touristes entre janvier et octobre 2021. 

A la fin de 2021, la Thaïlande a allégé ses restrictions d’entrée dans son territoire avant de se refermer à nouveau suite à l’apparition de la nouvelle souche Omicron du coronavirus.

Au cours de cette année, le gouvernement thaïlandais espère attirer cinq millions de visiteurs étrangers. Ce total pourrait tripler au cas où les mesures sanitaires sont levées en Chine et en Inde, deux des principaux marchés pour le secteur touristique thaïlandais.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*