Des frappes aériennes de l’armée turque contre des insurgés kurdes turcs en Irak font cinq morts

Cinq personnes au minimum, dont deux civils, ont été abattues samedi dernier dans le nord de l’Irak suite à des tirs de drones attribués à l’armée turque qui prenait vraisemblablement pour cibles, des insurgés kurdes turcs, ont révélé deux autorités locales.

Les frappes aériennes contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) surviennent régulièrement dans la région autonome du Kurdistan irakien, où ce mouvement politico-militaire dispose de bases et de camps d’entraînement.

Ces tirs ont visé une région montagneuse dans le district de Chamchamal, à l’ouest de la grande ville de Souleimaniyah. «Des drones turcs ont frappé à deux reprises des zones montagneuses. La deuxième frappe contre un pick-up a fait cinq morts, dont deux civils», a confié à la presse le Chef de la municipalité du village d’Agjalar, Heimin Bahjat.

Par ailleurs, un porte-parole du PKK s’exprimant sous couvert de l’anonymat a confirmé le décès de «trois combattants de la guérilla» et de « deux civils ». 

D’après cette source, les trois combattants ont été «visés par des drones armés turcs et grièvement blessés». Par la suite, les deux civils sont venus les secourir et ont été visés par une seconde frappe.

A propos de Fitzpatrick Georges 1525 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise