L’ex-président Bush gêné lors d’un discours par un lapsus sur l’Ukraine et l’Irak

L’ancien chef d’Etat américain, George W. Bush a confondu l’Ukraine et l’Irak mercredi au cours d’un discours prononcé à l’Institut qui porte son nom à Dallas (Texas) lors d’une conférence sur l’importance des élections.

En fait, l’ex-président des Etats-Unis a commis cette erreur en voulant décrier l’attaque de l’Ukraine par l’armée russe conformément à l’ordre donné par le président russe, Vladimir Poutine. 

«La façon dont un pays gère ses élections montre comment les dirigeants traitent leur propre peuple et comment les nations se conduisent envers les autres nations. Et c’est très clair en Ukraine», a-t-il soutenu en introduction.

Et de souligner ensuite que «les élections russes sont truquées. Les opposants sont emprisonnés ou interdits de participer au processus électoral. Ce qui en résulte est un déséquilibre des pouvoirs en Russie et la décision d’un seul homme de déclencher une invasion totalement injustifiée et brutale de l’Irak. Je veux dire l’Ukraine », s’est-il vite rattrapé. 

«L’Irak aussi», a curieusement blagué l’ex-locataire de la Maison Blanche juste après, entraînant quelques éclats de rire dans l’assistance, et se justifiant : «J’ai 75 ans».

L’erreur de George W. Bush a été banalisée, ce que d’aucuns ont décrié, rappelant qu’au moins 200.000 civils ayant trouvé la mort suite aux violences dues à l’invasion américaine de l’Irak d’après le Watson Institute for International and Public Affairs, de même que 4.000 militaires américains y ont trouvé la mort. 

A noter que la présence d’armes de destruction massive en Irak, qui a été brandie par l’administration Bush pour justifier cette opération en 2003, s’est avérée fausse. 

A propos de Fitzpatrick Georges 1523 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*