Maroc: Le Roi Mohammed VI avance des mesures d’anticipation et des choix durables pour faire face au stress hydrique

Le Roi Mohammed VI a affirmé vendredi que le Maroc traversait la « période de sécheresse la plus intense qu’il ait connue depuis plus de trois décennies », appelant à la poursuite de la construction des barrages et des stations de dessalement de l’eau de mer et à rompre avec toutes les formes de gaspillage ou d’exploitation irresponsable de l’eau.

« L’état actuel des ressources hydriques nous interpelle tous, gouvernement, institutions et citoyens », a ajouté le Souverain marocain en présidant l’ouverture de la session d’automne du Parlement, notant que le Royaume se trouve désormais dans une situation de « stress hydrique structurel » et que la seule construction d’équipements hydrauliques, si indispensable et importante soit-elle, ne suffit pas à régler tous les problèmes.

Le « devoir de responsabilité impose désormais des choix durables et intégrés, ainsi que davantage de solidarité et d’efficacité et ce, dans le cadre du nouveau Plan national de l’eau dont Nous appelons de nos vœux la mise en œuvre diligente », a souligné le Roi Mohammed VI.

Dans le contexte de sécheresse exceptionnelle qu’il traverse, le Maroc a adopté, dès le mois de février dernier, des mesures d’anticipation pour garantir la disponibilité de l’eau potable, soutenir les agriculteurs et préserver le bétail, a ajouté le Souverain marocain, rappelant l’élaboration du Programme national prioritaire de l’Eau 2022-2027, et la poursuite de la politique de construction des barrages et des stations de dessalement de l’eau de mer.

L’autre volet évoqué par le Roi a porté sur l’investissement pour la relance de l’économie nationale et l’ancrage du Maroc dans les secteurs prometteurs. «Notre souhait est que la nouvelle Charte nationale de l’investissement donne une impulsion tangible à l’attractivité du Maroc pour les investissements privés, tant nationaux qu’étrangers, a souligné le Roi Mohammed VI. Il a appelé dans ce sens à « lever les obstacles qui continuent d’entraver une relance effective de l’investissement national, sur tous les plans ».

A propos de Fitzpatrick Georges 1525 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise