Israël : une manifestation des juifs d’origine éthiopienne bascule dans la violence

manif-israeliens-ethiopiensDes centaines de juifs originaires d’Ethiopie sont descendus dans les rues de Tel-Aviv hier dimanche pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme un racisme anti-noir en Israël après la diffusion la semaine dernière d’une vidéo montrant un soldat d’origine éthiopienne en uniforme militaire se faire passer à tabac par deux policiers. La manifestation a dégénéré et fait au moins une cinquantaine de blessés.

Les manifestants ont bloqué une importante artère de Tel-Aviv. La situation a rapidement dégénéré entre les 3 000 manifestants selon la police, 10 000 selon la presse, et les forces de l’ordre venus encadrer la manifestation. La police a dû utiliser des canons à eau et des bombes lacrymogènes pour riposter aux pierres, bouteilles et chaises que leur jetaient les manifestants. Selon un premier bilan, on dénombre 46 blessés parme les forces de l’ordre et au moins sept parmi les manifestants.

Les juifs éthiopiens ont été des dizaines de milliers à être amenés en Israël dans les années 1980 et 1990 grâce à des ponts aériens. Aujourd’hui, à environ 135 500 sur une population de 8 millions, ils se plaignent d’être victimes de discriminations et de racisme. La diffusion la semaine dernière d’une vidéo filmée par une caméra de surveillance dans un faubourg de Tel-Aviv montrant des policiers bousculer et frapper un soldat d’origine éthiopienne en uniforme les a renforcé dans leur conviction.

Soupçonnés d’usage excessif de la force, les deux policiers mis en cause ont été suspendus. Et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis de rencontrer ce lundi le soldat brutalisé ainsi que des représentants de la communauté juive d’origine éthiopienne. Il devient urgent pour les autorités israéliennes de calmer la situation. La manifestation d’hier dimanche intervenait quelques jours après une première manifestation liée au même incident. Jeudi, la police a également dû utiliser des canons à eau pour empêcher des protestataires de s’approcher de la résidence du Premier ministre à Jérusalem. Il y a eu 13 blessés.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*