Gaza : le Hamas accusé de crimes de guerre contre des Palestiniens

AMNESTY ACCUSE LE HAMAS DE CRIMES DE GUERRE À GAZAL’ONG Amnesty International vient de publier ce mercredi un rapport qui accuse le groupe islamiste palestinien Hamas de crimes de guerres à Gaza pendant le conflit avec Israël de l’été 2014.

Selon le rapport d’Amnesty International, le Hamas aurait mené « une campagne brutale d’enlèvements, de torture et de crimes contre des Palestiniens accusés de collaborer avec Israël ». Au moins 23 Palestiniens auraient été exécutés sommairement. Cette campagne aurait en fait été motivée par un désir du mouvement islamiste palestinien de régler ses comptes avec ses rivaux. Le rapport de l’ONG paru ce mercredi révèle que les forces du Hamas ont aussi enlevé, torturé ou attaqué des membres du Fatah, leur principal rival politique à Gaza, dont d’anciens membres des forces de sécurité de l’Autorité palestinienne. Le directeur d’Amnesty International pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord Philip Luther a précisé ces actions étaient en violation des règles les plus élémentaires du droit humanitaire international et a appelé l’Autorité palestinienne basée à Ramallah en Cisjordanie et le Hamas à « coopérer avec des mécanismes d’enquête internationaux indépendants et impartiaux » pour faire toute la lumière sur ces évènements et traduire les suspects en justice. Jusqu’ici en effet, pas une seule personne n’a été reconnue responsable pour les crimes du Hamas contre les Palestiniens pendant le conflit de 2014.

En mars déjà, des groupes armés palestiniens avaient été accusés par Amnesty International de crimes de guerre pendant ce conflit. Des accusations du même type sont portées contre Israël, notamment par la FIDH (Fédération Internationale des Droits de l’Homme). Ces accusations de crimes de guerre renforcent le sentiment d’horreur d’un conflit qui a fait plus de 2 200 victimes palestiniennes, en majorité des civils, et 73 victimes israéliennes, dont 67 soldats.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*